Émergence d’une collaboration mondiale en neuroscience

Ces dernières années, l’extraordinaire élan en neuroscience a été canalisé vers la création de grandes initiatives de recherche sur le cerveau partout dans le monde, dont beaucoup sont axées sur la création de nouveaux outils et technologies de recherche. Par exemple, le projet Human Brain Project, financé par la Commission européenne, construit l’infrastructure numérique nécessaire à la modélisation du cerveau. L’initiative de recherche sur le cerveau des États-Unis, Brain Research through Advancing Innovative Neurotechnologies (BRAIN) catalyse le développement de nouveaux outils d’étude du cerveau. L’initiative Israel Brain Technologies a pour objectif de développer et de commercialiser de nouvelles «neurotechnologies» à l’intersection de l’esprit et de la machine. Le Japon a également lancé une initiative nationale, tandis que le Canada, la Corée du Sud, la Chine et l’Australie élaborent leurs propres projets.

En 2017, le Canada s’est également joint à ces pays pour former l’International Brain Initiative (IBI), un consortium de chercheurs travaillant sur des projets liés au cerveau dans le monde entier, et les neuroscientifiques canadiens continuent de jouer un rôle de premier plan au sein de l’organisation. L’IBI a pour objectif de faire progresser les neurosciences en renforçant la collaboration et le partage des connaissances, en exploitant le talent et les ressources et en réduisant le nombre de répétitions parmi les initiatives nationales indépendantes en recherche sur le cerveau.

En savoir plus sur l’Initiative internationale de recherche sur le cerveau:

International Brain Initiative

 

La stratégie canadienne en matière de neuroscience se distingue des autres en se concentrant sur la compréhension des processus les plus fondamentaux du cerveau et en établissant la norme en matière de recherche ouverte, collaborative, transdisciplinaire et éthique sur le cerveau. Pour se préparer à cette nouvelle ère de découverte, notre stratégie doit être axée sur la formation de la prochaine génération de scientifiques transdisciplinaires, le développement de plates-formes technologiques nationales au profit de tous les chercheurs en neurosciences et l’optimisation du partage et de l’analyse des données, au pays et à l’étranger.

Le Canada bâtit sur des bases solides

Le gouvernement du Canada et de nombreux autres bailleurs de fonds publics et privés ont toujours reconnu l’importance d’investir dans la recherche sur le cerveau. Ceux-ci incluent les Instituts de recherche en santé du Canada, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et le Conseil de recherches en sciences humaines, ainsi que l’Institut canadien de recherches avancées, le Fonds de recherche sur le cerveau du Canada, le Programme des chaires de recherche du Canada, le Programme de chaires d’excellence en recherche du Canada, la Fondation canadienne pour l’innovation, le Réseau de recherche sur le cerveau des enfants, le Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada et de nombreux organismes de bienfaisance axés sur le cerveau. Grâce à cet appui, les neurosciences au Canada ont prospéré.

Mais une dimension supplémentaire est nécessaire pour relever le grand défi de la compréhension du cerveau. Pour créer un pays axé sur les neurosciences, le Canada doit rallier les initiatives de recherche sur le cerveau existantes, puis maximiser leur potentiel grâce au partage des connaissances, de l’infrastructure et des données. La SCRC, axée sur la recherche ouverte, collaborative et transdisciplinaire sur le cerveau, fournit la feuille de route pour nous y mener.

Leadership canadien en neuroscience et intelligence artificielle

Programmes récents financés par le Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada:

  1. Cerveau en santé, vie en santé (U McGill)
  2. L’institut de valorisation des données (IVADO) (U Montréal) (note maybe this should be corrected in English to “Institute For Data Valorization”
  3. BrainsCAN: Brain Health for Life (U Western)
  4. Vision: Science to Applications (VISTA) (U York)
  5. Sentinelle Nord (U Laval)

Programmes financés par l’Institut canadien de recherches avancées (CIFAR):

  1. Développement du cerveau et de l’enfant
  2. Programme Azrieli de Cerveau, esprit et conscience
  3. Apprentissage automatique, apprentissage biologiques