Mémoire soumis au comité permanent sur la Science et la recherche de la Chambre des communes

Notre cerveau définit qui nous sommes, comment nous nous comportons, ce que nous recherchons, et comment nous interagissons les uns avec les autres et avec notre environnement. Parce que notre cerveau fait partie intégrante de notre capacité à bien vivre, la recherche sur le cerveau a la promesse d’améliorer la vie de tous les Canadiens.

Nous sommes à un point d’inflexion critique dans les progrès réalisés pour comprendre le cerveau humain. Le Canada doit saisir cette occasion pour en récolter les avantages sociétaux et économiques et doit être en mesure de suivre le rythme des autres initiatives nationales et pan-nationales sur le cerveau, de s’y connecter et de s’en inspirer.

Le Comité permanent de la Chambre des communes sur la science et la recherche (Comité SRSR) a été créé à l’automne 2021 afin d’attirer l’attention des parlementaires fédéraux sur la science et de leur permettre d’entendre les Canadiens et les experts sur les questions d’intérêt national en matière de science et de recherche. Dans le cadre de son premier projet, le Comité SRSR a mené une étude sur les » Succès, défis et opportunités pour la science au Canada » afin d’élaborer des recommandations sur la façon d’améliorer l’état actuel de la recherche scientifique à l’échelle nationale.

La SRSR a soumis un mémoire demandant l’établissement d’une initiative de recherche sur le cerveau pour le Canada. Un résumé de ce mémoire est présenté ci-dessous :

Sommaire exécutif

  • La compréhension du rôle du cerveau, dans la santé et la maladie, tout au long de la vie, et en interaction avecles nouvelles technologies, sera essentielle à la réussite et au bien-être des Canadiens au XXIe siècle.
  • Les chercheurs canadiens en neurosciences et en santé mentale sont parmi les plus productifs et les plus influents au monde, malgré un financement plus limité que celui de bon nombre de leurs collègues
  • La Stratégie canadienne de recherche sur le cerveau (SCRC) réunit les chercheurs canadiens spécialisés dans le domaine du cerveau, en coalition avec les Autochtones, les bailleurs de fonds scientifiquespublics et privés, les chefs d’entreprise et les personnes ayant vécu une maladie ou une lésion du cerveau,en vue de l’élaboration d’une vision claire et convaincante de la façon de révolutionner l’étude du cerveau et de traduire les recherches en applications qui profiteront à tous les Canadiens1, 2, 3, 4.
  • Les membres de cette coalition envisagent collectivement six initiatives à court terme qui feront du Canada un chef de filemondial de la recherche sur le cerveau, une recherche ouverte, collaborative, transdisciplinaire, éthique, inclusive et, surtout, fructueuse à grande échelle, nécessaire à la réalisation de progrès réels sur l’un des systèmes les plus complexes qui soient.
  • Son leadership au sein de l’Initiative internationale sur le cerveau (IBI) influence également la stratégie émergente au Canada en matière de recherche sur le cerveau. Contrairement à certains de ses homologues (États-Unis, Union européenne et Japon), le Canada n’a jamais disposé d’initiative nationale de recherche sur le cerveau.
  • Les membres de la coalition réunie par la SCRC estiment que le moment est venu de lancer une initiative canadienne de recherche sur le cerveau. Nous avons le réseau, les partenariats, la vision et le plan stratégique en place. Il nous faut maintenant le financement nécessaire pour catalyser ce réseau en une action concertée, audacieuse et concrète.

Vous pouvez télécharger le document complet ici.

Le mémoire soumis est basé sur les résultats de la discussion du panel « A Canadian BRAIN Initiative ? » lors de la Conférence sur la politique scientifique canadienne en novembre 2021.